Conférences tout public


 


Dans le cadre de sa mission de responsabilité sociétale des universités, l’Université Paris Nanterre souhaite mettre en valeur la recherche universitaire dans une perspective d’ouverture à la communauté citoyenne. Bien souvent négligé, le partage des savoirs à un public non universitaire est en effet une tâche essentielle de l’Université.

Les conférences tout public de l'UCP


Dans ce but, certaines conférences de l’Université de la Culture Permanente sont ouvertes à toute personne intéressée.

Les enjeux de la rencontruction de Notre-Dame de Paris
Jeudi 3 octobre 2019
, Ana Guini, docteure en histoire de l’art, nous présentera les enjeux de la reconstruction de Notre-Dame. Après l’incendie qui a ravagé la cathédrale, de nombreuses questions ont été soulevées, notamment sur l’avenir du monument. La conférence sera l’occasion de revenir sur l’histoire de l’église et d’aborder la question de sa reconstruction, aussi bien du point de vue normatif que de celui des techniques mises en œuvre, issues d’une tradition millénaire.

Gauche-Droite. Genèse et déclin d'un clivage politique
Jeudi 7 novembre 2019
, Christophe Le Digol, maître des conférences en Sciences Politiques, nous parlera du clivage politique Gauche-Droite. Mis à mal lors des dernières élections, ce principe d’opposition politique est vraiment mort ? En prenant le contre-pied de la conception classique du clivage gauche-droite, cette conférence aborde la question de sa genèse et de ses significations politiques et nous invite à voir sous un autre jour la situation politique actuelle.

Violence politique, radicalité et combattants volontaires
Jeudi 12 mars et jeudi 19 mars 2020, Laurent Bonelli, maître de conférences en Sciences Politiques, abordera le thème de la violence politique et de la radicalité. Les attentats sanglants qui ont frappé la France et de nombreux pays européens pendant ces dernières années ont propulsé la question du « djihadisme » au centre de l’attention politique, médiatique et académique. Il s’agit bien entendu de faire face aux différentes formes d’engagement violent qui s’en réclament, mais plus largement de les prévenir, en recherchant au plus tôt des signes avant-coureurs d’une « radicalisation » qui permettrait de les anticiper. À partir de recherches récentes et de mises en perspectives historiques, ces deux conférences se proposent d’apporter quelques éclairages sur cette actualité, en revisitant les questions complexes de violence politique, d’idéologie et d’engagement armé.

Mis à jour le 15 janvier 2020